Pédagogie

Quels outils pour maintenir le niveau de français de mes enfants ?

Voici quelques outils pour maintenir le niveau de français de vos enfants :

 

  • Les ouvrages dits para scolaires (type cahiers d’accompagnement ou de vacances) ou les ouvrages d’orthographe, de conjugaison (type Bled)

 

Avantage : ils peuvent répondre à une difficulté passagère et ciblée (a/à; ou/où; est/et etc.).

Inconvénient : le nombre d’exercices proposés est souvent restreint, la notion trop circonscrite pour combler une lacune plus profonde.

Certains ouvrages emploient des méthodes qui ciblent des élèves présentant des profils particuliers. Il n’est pas possible, ici, de les répertorier toutes. Cela constitue un autre sujet.

 

  • Les sites de soutien scolaire

 

Avantage : ils présentent une alternative ludique. L’explication d’une notion en vidéo peut s’avérer efficace pour une bonne assimilation. Il est cependant important de choisir les sites qui ne privilégient pas que l’aspect ludique, certes très sympathique, mais dont l’efficacité pédagogique n’est pas toujours avérée.

Inconvénient : les exercices sont le plus souvent basés sur des QCM (questions à choix multiples) ; l’élève a une chance sur 3 ou 4 de donner la bonne réponse et n’est guère incité à étudier la réponse ou la règle explicatives, ce qui le ferait progresser. Pour gagner en efficacité, il est souhaitable que l’enfant soit accompagné par un adulte.

 

 

  • Les cours de vacances

 

Avantage : ils peuvent apporter une aide pour des difficultés moyennes.

Inconvénient : cette période n’est guère propice à une concentration optimale et à l’approfondissement.

 

  • Pour combler des lacunes plus profondes, la dictée demeure l’exercice de synthèse par excellence à condition qu’elles soient préparées sur le plan grammatical et de l’orthographe d’usage.

 

Avantage : elle permet également d’aborder la conjugaison, de travailler le vocabulaire (mot de la même famille, synonymes…). C’est elle qui permet de repérer et lever tous les obstacles sur lesquels bute l’enfant. Deux à trois  lignes quotidiennes (voire quatre ou cinq lignes 3 fois par semaine) est un objectif raisonnable.

 

  • En lecture, selon l’âge de l’enfant, lire à deux à voix haute, si possible des lectures suivies qui appellent une suite, est une façon de donner envie de lire.

 

  • Suivre un programme de remise à niveau ou de rédaction au Cours Sainte-Anne.

 

Conçus pour être utilisés en appui d’une scolarité, ces mises à niveau en 10 modules pour toutes les classes du primaire et ces programmes de rédaction sur trois niveaux sont de véritable parcours cohérents, structurés, abordant toutes les disciplines de la grammaire (orthographe, analyse grammaticale et logique, conjugaison) dans lesquels chaque notion vient s’articuler sur la précédente. La dictée constitue l’incontournable synthèse des exercices d’entraînement. Permettant à l’élève d’avancer à  son rythme, ces programmes correspondent à de nombreux profils.

 

Pour en savoir plus, découvrez comment maintenir le niveau de français de vos enfants.

 

Cette page vous a plu ? Partagez-la !