Pédagogie

Aidez votre enfant à surmonter ses difficultés en grammaire

La grammaire : pour que le langage soit un outil et non un obstacle !

Le « savoir lire et écrire » est plus complexe qu’il n’y paraît car la langue française n’est pas des plus commodes ; ses subtilités, ses finesses, et… ses particularités parfois fantaisistes requièrent un véritable apprentissage dans la durée : c’est cela notre grammaire, la conquête des moyens d’expression pour que le langage oral et écrit soit un outil et non un obstacle.  

Étudier la grammaire dès le primaire est bien le premier pas vers la maîtrise du parcours scolaire : difficile de s’en passer !

 

difficultes grammaire

 

Mais au juste, qu’est-ce que la grammaire et à quoi sert-elle ?

C’est un ensemble de règles qui permet de connaître, donc d’employer correctement, les mots de notre langue, à l’oral comme à l’écrit.  Elle est souvent confondue avec la seule orthographe.

En réalité, la grammaire gouverne plusieurs domaines d’apprentissage interdépendants, actuellement appelés les fondamentaux :

  • L’orthographe d’usage (doubles consonnes, ç, accents)… facilite aussi l’acquisition du vocabulaire : front prend un t pour faire frontal, frontière, frontalier, fronton mais aussi affronter, effronté, effronterie Non seulement l’élève saura écrire ce mot mais il pourra retrouver le sens des mots dérivés.
  • L’orthographe grammaticale (accords des verbes, des adjectifs, des participes passés…) permet par exemple de ne pas confondre un infinitif avec un participe passé ; ainsi lorsqu’on lit sur un document « envoyé », la signification n’est pas la même que « envoyer » ; dans le premier cas, il est inutile d’envoyer le document, c’est déjà fait ; dans le deuxième cela reste à faire.
  • L’analyse grammaticale étudie chacun des neuf mots de notre langue et leur agencement entre eux :
    • nature (nom, pronom, article, adjectif qualificatif, verbe, adverbe…)
    • genre et nombre
    • fonction (sujet, complément, épithète, apposé, modifie…)

Chaque analyse est riche de sens : l’article accompagne le nom, l’adjectif précise le nom, le pronom remplace le nom, l’adverbe modifie le sens du verbe… Plus l’élève connaît la nature d’un mot, plus il peut nuancer son propos, sa pensée, saisir le sens de sa lecture.

  • L’analyse logique quant à elle, consiste à décortiquer les phrases en propositions, les identifier puis étudier les relations entre elles. Elle ouvre grand la porte à la syntaxe, art subtil de la combinaison des propositions. La posséder, ne serait-ce qu’un peu, est un atout dont on ne peut mesurer – et encore moins quantifier – les bienfaits.

Ainsi, c’est grâce à l’analyse logique que l’on écrira le chien a volé le sandwich que j’étais en train de manger au lieu de le chien [que j’étais en train de manger] a volé le sandwich.

  • La conjugaison est l’outil du verbe ; elle délimite l’espace-temps (présent, passé, futur…), elle détermine l’action (l’impératif pour diriger, le conditionnel pour supposer…), elle dit si le sujet est passif ou actif, tout seul ou plusieurs… si l’action est réciproque ou non etc…

 

Avec de l’entraînement (tel un sportif ?), la grammaire est à la portée de tous

L’élève des classes primaires est largement capable d’accéder à ces domaines de connaissances à condition qu’il soit entraîné :

  • à la pratique du questionnement auquel il doit se livrer pour éviter les erreurs en orthographe
  • à faire preuve de rigueur en analyse pour créer de bons réflexes et dégager du sens
  • à la gymnastique mentale requise en conjugaison pour développer rapidité et fluidité

 

Aider son enfant à surmonter ses difficultés en grammaire avec le Cours Sainte-Anne

Le Cours Sainte-Anne, conscient des difficultés que rencontrent parents et professeurs pour armer les élèves qui ajoutent les lacunes au découragement, a concentré l’essentiel de ces connaissances et savoir-faire grammaticaux dans des Mises à Niveau proposées dès la fin du Cours Préparatoire jusqu’à l’entrée en 6ème.

Ces programmes s’appuient sur une pédagogie de bon sens et constituent un véritable parcours structurant, dans lequel toutes les notions s’articulent les unes avec les autres. Chaque niveau comprend dix modules ; l’élève y acquiert les bases de la grammaire grâce aux exercices variés et sur mesure, et aux trois dictées proposées par module. Ces Mises à Niveau ont été conçues pour être dispensées par petites séquences avec régularité ; elles sont faciles à intégrer dans l’agenda de l’élève. Des indications pédagogiques détaillées accompagnent cet ensemble.

 

 

Cette page vous a plu ? Partagez-la !