Une question ?
Contactez-nous
par téléphone 01 42 74 18 97

ou par notre Formulaire

Questions fréquentes

Questions sur l’école à distance 

Retrouvez à travers cet article les 5 questions que tous les parents se posent au moment de choisir l’enseignement à distance.

Combien de temps l’adulte répétiteur doit-il consacrer par jour à l’élève ?

Selon le niveau il faut compter de 1 h en grande section à 3h ½ en CM2. Ce temps est une limite maximum, sachant que pour un CP la présence d’un adulte est plus nécessaire que pour un CM2. En 6è la présence de l’adulte est difficilement quantifiable. Les collégiens travaillent plus facilement seuls qu’un élève du primaire. Pour les enfants qui sont déjà scolarisés et ne suivent qu’une matière, selon le niveau, il est souhaitable de pouvoir consacrer de 20 à 45 minutes par jour et environ une heure le mercredi ou le samedi.

Quels sont les obstacles à ce type de scolarisation ?

  • Le manque d’autorité du répétiteur qui rendra vite impossible la régularité dans le travail.
  • Une relation trop fusionnelle qui rendrait l’enfant encore plus dépendant.
  • L’impossibilité de dégager tous les jours le temps de présence nécessaire.
  • Un enfant qui a absolument besoin de camarades.

Que faire si l’enfant tombe malade ?

Comme en classe, il prend le temps de se soigner.

Que faire s’il ne veut plus travailler avec moi ?

Il arrive en effet que ce ne soit plus possible de faire travailler l’enfant. Il ne faut pas hésiter à le remettre à l’école.

N’étant pas enseignant est-ce que je saurai lui faire le cours ?

Ces programmes sont rédigés pour des personnes comme vous. Si toutefois vous avez un doute, il ne faut pas hésiter à nous questionner.

Est-ce que je ne risque pas de trop l’aider ?

C’est en effet un travers dans lequel le répétiteur peut facilement tomber. Avec du bon sens et nos conseils, la distinction entre guider, soutenir et aider peut se faire rapidement.

On me reproche de le priver de petits camarades

La plupart des enfants scolarisés dans un établissement par correspondance ont du temps pour pratiquer de nombreuses activités qui leur permettent de ne pas se sentir isolés. Si toutefois le manque de camarades se fait trop sentir, là encore il ne faut pas hésiter à remettre l’enfant à l’école.

Pourquoi vous arrêtez-vous à la 6ème ?

Le Cours sainte Anne tient à réserver toute son énergie et son savoir-faire au domaine du primaire et de la 6ème pour lui permettre de garder une petite structure et rester ainsi plus disponible auprès des parents.

Comme se passe le retour à l’école ?

Le fait de scolariser à distance ne pénalise pas les enfants et ne les rend pas sauvages ! Leurs qualités d’adaptation et leur autonomie les font vite apprécier de leurs professeurs, à condition, bien sûr, d’avoir su résister au désir de les assister. Les enfants qui ont été scolarisés au moins deux ans à distance, sont généralement heureux de trouver une vie de classe.

Le calendrier des devoirs à rendre est-il rigide ?

Non, car nos programmes sont suffisamment souples pour s’adapter au rythme de l’enfant. En accord avec la correctrice ou la direction.

Etes-vous reconnus par l’Education nationale ?

Nous sommes un établissement scolaire à part entière, déclaré auprès du Rectorat de l’Académie de Paris.

Dois-je procéder à une déclaration auprès de l’inspection académique ?

Non. Le Cours se charge de la seule déclaration à effectuer auprès de la Mairie du lieu de domicile de l’élève.

J’ai peur que nous ayons pris du retard pour finir l’année dans les temps.

Question récurrente à certaines périodes de l’année. Nous raisonnons en termes de formation et non en termes calendaires. L’impression de retard n’a pas vraiment de sens dans la mesure où ce type de scolarisation permet de suivre le rythme de l’enfant. S’il y a vraiment du « retard », nous serons les premiers à vous poser des questions sur la lenteur de l’enfant.