Une question ?
Contactez-nous
par téléphone 01 42 74 18 97

ou par notre Formulaire

Profils particuliers

Le parcours scolaire des enfants peut requérir sur une période donnée, la mise en place d’une scolarité spécifique.

C’est volontairement que le Cours Sainte-Anne n’affiche pas de parcours pour enfants précoces, ou « dys », pour 2 raisons :

  1. Les élèves ayant un profil différent (précocité, « dys », autisme, surdité, épilepsie …) ne peuvent rentrer dans des parcours types. Ils requièrent une adaptation au cas par cas
  1. Tant la méthode que les contenus des programmes du Cours Sainte-Anne permettent ces adaptations: ce peut être d’avancer à son rythme, d’alléger certains exercices, de bénéficier de trucs et astuces pour avancer sans fatigue, de suivre des niveaux différents selon les matières etc.

L’équipe de direction et des correctrices met un point d’honneur à se rendre disponible pour aider les familles à tirer la « substantifique moelle » de l’outil que constituent les programmes et de progresser pas à pas au cours d’échanges fréquents.

Quelques témoignages de parcours

Témoignage d’une famille sur ses 2 Enfants à Haut Potentiel (EIP)

« Quel chemin emprunter lorsque l’enfant a une pensée en perpétuel mouvement et un amas de connaissances qu’il ne peut partager et dont il ne sait pas quoi faire? « 

Mme Hervé nous a écrit un an après avoir quitté le cours.

Cette carte, choisie depuis une année, attendait que des mots, en cohérence avec ma pensée, viennent l’accompagner.

Vous avez accompagné notre famille dans le domaine aussi bien pédagogique qu’humain,

Tous ces doutes, ce souci de guider  au mieux son enfant dans son parcours de vie, nous les avons vécus intensément et nous les vivons encore, mais de manière moins aigüe.

Cette intuition qui m’a conduite à choisir d’emblée les Cours Sainte-Anne  a été salvatrice.

Lorsqu’un enfant demande avec une douce insistance à « entrer dans la connaissance des choses » à 4 ans (ce qui se matérialise par: je veux lire et écrire) et face au poids et à la rigidité des institutions, le parent est bousculé, désorienté et il faut avoir une bonne dose de courage (même avec  un parcours et une bonne expérience de professeur) et de foi (en soi et en son enfant).

Lorsqu’un autre enfant se désespère avec une lucidité impressionnante pour son jeune âge de ne pas être conforme aux fonctionnements pédagogiques, d’avoir une pensée en perpétuel mouvement et un amas de connaissances qu’il ne peut partager et dont il ne sait pas quoi faire, quel chemin emprunter?

Je me souviens de notre premier contact téléphonique. J’ai envoyé un mail et vous m’aviez aussitôt contactée par téléphone; et j’ai su que je serai accompagnée.

Ce sont des rencontres essentielles qui ne s’oublient pas dans une vie…

Aujourd’hui mes enfants peuvent continuer à se construire grâce aux fondations qu’ils ont pu mettre en place avec les Cours Sainte-Anne. En m’appuyant sur ceux-ci, j’ai pu leur transmettre ce que l’école m’a donné: une liberté de conscience.

L’histoire d’Adrien

Adrien est un enfant de 11 ans ½ scolarisé depuis 3 ans au Cours Sainte-Anne. Il présente des troubles de l’apprentissage (TDA), est sous traitement à la RITALINE, présente un grand écart entre le QI verbal (très bon) et le QI de performance à l’écrit.

Un accompagnement réel est effectué grâce à un échange très régulier sous forme de petits mots informels accompagnant les devoirs qui permettent de communiquer au correcteur les conditions du devoir (durée des exercices, humeur…) mais aussi par des points téléphoniques pour procéder aux ajustements nécessaires.

Adrien avance dans sa scolarité grâce à des aménagements :

  • dans le programme : il suit actuellement la classe de 6ème en maths, histoire, géographie, SVT, la classe de CM1 en français et la classe de CM2 en anglais ;
  • dans le travail quotidien : exercices raccourcis, travail à l’ardoise, à l’ordinateur etc.

L’histoire de Jean-Baptiste

Profil-particulierJean-Baptiste est un enfant de 8 ans ½ en classe de CE1. Il est mal-voyant mais peut effectuer certains exercices sur papier en écrivant très gros.

Après avoir rattrapé son niveau en suivant un Cours Préparatoire à son rythme, il a pu passer en classe de CE1 tout en commençant à apprendre le braille.

Les devoirs sont maintenant majoritairement effectués en braille puis transcrits pour pouvoir être corrigés par la correctrice du Cours Sainte-Anne. Il suit très bien et manifeste un réel appétit d’apprendre. La scolarisation à distance lui permet de grandir à son rythme et dans une sérénité propice à un véritable épanouissement. Ses progrès font l’admiration des professionnels de santé.

EIP